Canadian Cardiovascular Society
ProfilMembres en formation

Le programme des stagiaires offre des compétences qu’on ne retrouve pas dans les manuels, dit un membre de la SCC

Selon le Dr Evan Lockwood, professeur-clinicien de l’Université de l’Alberta et électrophysiologiste-clinicien à l’Institut cardiaque Mazankowski de l’Alberta, c’est le programme des stagiaires de la Société canadienne de cardiologie (SCC) et de l’Académie de la Société canadienne de cardiologie (ASCC) qui lui a permis d’apprendre les compétences importantes du secteur dont les manuels ne parlent pas.

« C’était ma source pour apprendre toutes les autres compétences importantes, de dire le Dr Lockwood. Nouer des liens, bâtir des relations, profiter des occasions de réseautage, tout cela pour travailler en recherche et collaborer sur des idées et pratiques cliniques. Quand j’y repense, c’étaient définitivement là certains des points forts du [programme des stagiaires de la SCC et de l’ASCC]. »

Il faut dire que c’est tout un périple qu’il a accompli au sein de la SCC, en commençant comme stagiaire de 1999 à 2007. Par la suite, il est demeuré membre actif de la Société : il a participé à plusieurs comités et prêté main forte « à peu près chaque fois que [la SCC] avait besoin d’aide ». S’il faisait preuve d’un tel engagement, c’était entre autres afin de manifester sa gratitude pour tout le soutien que la SCC lui avait offert en début de carrière.

A l’extrême gauche : Evan Lockwood avec les stagiair​es qui ont participé au programme de révision pour les stagiaires de 2019.

« À titre de membre du programme des stagiaires et du comité des stagiaires de la SCC et de l’ASCC, j’ai pu profiter de nombreuses occasions très intéressantes, et j’estimais donc que c’était maintenant à mon tour de venir en aide à ceux qui en avaient besoin. J’avais entendu plusieurs sages conseils au fil des années et je me suis dit qu’il était important de continuer à les transmettre, tout en parlant de mes propres expériences », a affirmé le Dr Lockwood.

Selon lui, l’une des plus grandes difficultés des stagiaires est l’incapacité de voyager – surtout pendant la pandémie. Les stagiaires commencent souvent leur formation au sein d’un établissement où ils souhaitent travailler, ce qui fait en sorte qu’ils ne partent jamais. Selon le professeur-clinicien, il est très important de rencontrer des gens hors de son établissement, car cela permet de voir comment diverses situations sont prises en charge par différentes équipes, et quand on partage ces expériences, c’est tout le secteur qui grandit. Voilà pourquoi les occasions de réseautage offertes par le programme des stagiaires de la SCC et de l’ASCC s’avèrent si précieuses.

Au début des années 2000, le Dr Lockwood avait décrit la journée des stagiaires annuelle, tenue pendant le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC), comme l’un des événements principaux pour les stagiaires. C’est elle qui lui permettait – et qui permettait à ses collègues – d’établir des liens personnels. Aujourd’hui, le Dr Lockwood travaille en recherche et en enseignement avec divers groupes de part et d’autre du Canada. Dans le cadre de ces projets, il communique avec certaines de ces personnes qu’il avait rencontrées lors d’événements il y a plus de 14 ans. 

« Je ne dirai jamais assez à quel point nous devons apprécier le côté personnel des programmes de la SCC. C’est quelque chose qu’on ne voit pas nécessairement dans d’autres pays ni dans d’autres groupes. Et je pense que la SCC a fait, et continue de faire, un excellent travail pour nous rapprocher les uns des autres. »

Remarque : Evan Lockwood est membre actif de la SCC depuis 1999. Il n’a cessé d’offrir son soutien à la SCC et aux stagiaires depuis. Il a été président du comité des stagiaires de la SCC et représentant au sein du Conseil de la SCC de 2005 à 2007. Il a également été président du Comité organisateur local du CCSC 2009 à Edmonton. Depuis 2010, il participe aux programmes de révision pour les stagiaires en cardiologie adulte de la SCC et de l’ASCC à titre de membre du corps professoral. Le Dr Lockwood a également siégé au Comité des services aux membres et au Comité du JCC, en plus de prendre part à la planification du programme annuel de rétrospective de l’année du CCSC.

Back to top