Canadian Cardiovascular Society

Comités

Comité des bourses et des prix en recherche

Président : À dét. (le poste de président est à pourvoir)

Le comité des bourses et des prix en recherche de la SCC a un rôle consultatif et fournit des conseils et des recommandations informés et spécialisés au Bureau et au Conseil de la SCC sur ce qui suit :

  • Les politiques, les pratiques, la portée et la structure des bourses et des prix en recherche de la SCC.
  • Les risques et les occasions en ce qui concerne les initiatives de financement de la recherche de la SCC, y compris les nouvelles tendances et les changements dans l’environnement canadien du financement de la recherche.

Mandat de deux ans (renouvelable une fois)

Membres du comité :
Les membres du comité des bourses et des prix en recherche de la SCC sont des experts en la matière (le président est un clinicien-chercheur actif), et certains d’entre eux ont déjà reçu une bourse ou un prix en recherche de la SCC. Les membres connaissent bien la SCC, l’environnement du financement et des bourses de recherche du Canada, les besoins des cliniciens-chercheurs aux différentes étapes de leur carrière, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et les pratiques exemplaires en matière d’examen par les pairs.

Pour de plus amples renseignements sur ces postes, veuillez communiquer avec Shauna Almas, directrice du développement de la SCC, à almas@ccs.ca.


Le Comité pour l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI)

Président (1) : Sonia Anand

La vision de la SCC est celle d’excellentes équipes de cardiologie pour les cœurs en santé des Canadiens. La promotion de l’équité, de la diversité et de l’inclusion (EDI) est l’un de nos principes directeurs. La réussite de la mission de la SCC dépend des personnes qui fournissent une diversité d’antécédents, d’expériences, d’idées et de perspectives en tant que membres et dirigeants. Le Comité pour l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) soutient la SCC dans l’établissement des priorités stratégiques et des plans d’action pour maintenir et faire progresser nos valeurs d’EDI.

Mandats d’un à deux ans

Le Comité pour l’EDI est un comité permanent de la SCC qui relève du Conseil de la SCC. Le Comité pour l’EDI est responsable de ce qui suit :

  • Soutenir la SCC dans l’évaluation des besoins, des offres, des processus, des pratiques et des politiques afin d’évaluer les forces et les faiblesses pour faciliter l’amélioration de nos actions et de la manière dont nous les menons;
  • Utiliser les données existantes sur les membres de la SCC et d’autres données pour informer sur l’état actuel de l’EDI au sein de la société, et conseiller la SCC sur l’amélioration de la collecte et de l’analyse des données pour soutenir les activités et l’évaluation de l’EDI;
  • Donner des conseils sur la stratégie à long terme de la SCC sur l’EDI en aidant le personnel à déterminer les principales priorités et activités pour faire avancer ce travail, en s’appuyant sur les données de référence de la SCC;
  • Défendre les politiques, les processus et les positions adoptés par la SCC; et
  • Évaluer le progrès d’après une liste établie d’indicateurs clés de performance.

Pour en savoir plus sur ces postes, veuillez communiquer avec Kendra MacFarlane, gestionnaire de programme, Politiques et défense des intérêts, à macfarlane@ccs.ca.


Comité de développement professionnel continu

Président : Chi-Ming Chow, St. Michael’s Hospital

Le Comité de DPC fait la promotion de l’excellence en soins cardiovasculaires en s’assurant que la SCC joue un rôle de chef de file national de l’application des connaissances dans ce domaine. Les membres du Comité de DPC doivent vouloir ardemment s’assurer que le programme de développement professionnel continu de la SCC répond aux besoins en formation des cliniciens qui prodiguent des soins cardiovasculaires au Canada. Les membres du Comité proviennent de différentes régions du pays et travaillent dans différents domaines de soins.

Mandat de trois ans (avec possibilité d’une prolongation de deux ans)

Membre du comité :

Le Comité du développement professionnel continu offre au Comité exécutif et au Conseil de la SCC des recommandations bien fondées concernant les programmes de DPC offerts par la Société aux membres et aux stagiaires. Ces recommandations prennent en compte les pratiques exemplaires en matière d’application des connaissances et les critères d’agrément du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il s’agit d’un mandat de deux à quatre ans.

Pour en savoir plus sur ces postes, veuillez communiquer avec Vanessa Richardson, Gestionnaire de programme, Développement professionnel continu, au cpd@ccs.ca.


Comités des lignes directrices

Président : Kim Connelly, St. Michael’s Hospital

Le Comité des lignes directrices est un comité permanent fort et expérimenté de la SCC, mis sur pied pour fournir des orientations et des conseils relatifs à l’élaboration de lignes directrices et de mises à jour des pratiques cliniques. Les membres du Comité devront consacrer du temps aux tâches décrites ci-dessous et participer à au moins trois téléconférences par année et à une réunion dans le cadre du congrès, en personne ou par téléconférence. Les candidats souhaitant faire partie du Comité des lignes directrices doivent avoir une expérience de l’élaboration de lignes directrices, des revues systématiques, ou de l’examen par les pairs, ainsi que connaître l’outil AGREE II d’évaluation des principes de lignes directrices de pratique, ainsi que le système GRADE d’évaluation de la qualité (ou de la certitude) des données probantes et de la solidité des recommandations. En outre, les membres du comité de sélection doivent avoir de l’expérience dans le domaine de l’application des connaissances, des modèles validés d’application des connaissances et de l’évaluation de lignes directrices et des méthodes d’application des connaissances. Les membres du Comité doivent s’engager à participer à des téléconférences, à des examens de documents et à des réunions.

Mandat de deux ans

Pour plus d’informations sur ce comité et les postes à pourvoir, veuillez contacter Christianna Brooks, gestionnaire de programme, Lignes directrices et application des connaissances à brooks@ccs.ca.


Comité des services aux membres

Président : Lisa Mielniczuk, Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa

Le Comité des services aux membres de la SCC a pour mission de fournir, au besoin, des conseils d’experts d’ordre général sur les produits et services actuels et sur ceux qu’il convient d’envisager. Le Comité formule des recommandations sur le recrutement des membres, leur fidélisation et les stratégies de mobilisation.
 
Le mandat du Comité a été mis à jour récemment. Nous sommes à la recherche de candidats provenant des spécialités suivantes : chirurgie cardiaque et cardiologie pédiatrique.

Mandat de trois ans

Le Comité des services aux membres de la SCC est un comité permanent de la Société. Son mandat consiste à:

1. superviser la mise en œuvre des programmes et des services décrits dans la partie du plan stratégique consacrée aux membres;
2. fournir, au besoin, des conseils d’experts d’ordre général sur les produits et services actuellement fournis, sur de nouveaux produits et services ou sur des propositions dans ce domaine; et
3. faire rapport au Conseil, inciter le Conseil et les comités permanents à élaborer des produits et des services qui répondent aux besoins des membres, et encourager les membres à s’intéresser aux activités et à l’essor de la Société en faisant sa promotion.

Pour en savoir plus sur le poste, veuillez communiquer avec Linda Palmer, directrice, Services aux membres et programmes à l’intention des stagiaires, au palmer@ccs.ca.


Comité du programme scientifique

Président : Shelley Zieroth

Président du comité du programme scientifique

Le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC) est une assemblée complexe avec un vaste programme de la Société canadienne de cardiologie (SCC). Le programme du CCSC comprend des assemblées plénières, des ateliers, des symposiums agréés, des séances de formation, des résumés, des présentations de recherches et des réceptions d’intégration telles que le lancement, ainsi que des occasions de réseautage. La complexité du CCSC et de sa politique organisationnelle ainsi que ses besoins en ressources et en fonds bénéficient de la supervision stratégique d’une personne motivée, désignée pour prendre en charge l’intégration globale du congrès.

Le président du comité du programme scientifique (CPS) dirige le comité et travaille en étroite collaboration avec la gestionnaire, Congrès. De plus, le président du CPS est assisté de son adjointe administrative, qui est chargée des tâches suivantes : mettre en place toutes les téléconférences; noter les procès-verbaux de toutes les téléconférences; et aider le président du CPS dans l’exécution de son rôle.

La durée du mandat est de quatre ans : un an comme nouveau président (vice-président), deux ans comme président et un an comme président sortant.

Exigences liées aux fonctions de président

Un candidat à la présidence du comité du programme scientifique doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • Avoir une expérience antérieure du travail au sein du comité du programme scientifique de la SCC;
  • Être un chercheur et un spécialiste médical en santé cardiovasculaire bien établi et très respecté;
  • Être un membre en règle de la SCC qui représente les spécialités cardiovasculaires universitaires et communautaires ainsi que les sciences fondamentales;
  • Être un praticien, un scientifique et un éducateur en médecine cardiovasculaire enthousiaste et soucieux des résultats, ou un scientifique établi ayant des liens solides avec la communauté médicale qui s’engage à élaborer et à offrir un excellent programme au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire;
  • Avoir un bon ancrage au sein du réseau de la santé cardiovasculaire et posséder de solides compétences en leadership et en communication qui serviront à favoriser la collaboration entre les organismes participants dans l’intérêt de l’intégration des programmes;
  • Un praticien non-médecin peut être sélectionné en tant que président, mais il ne doit pas y avoir deux mandats consécutifs de présidents non-médecins. De cette façon, un praticien médecin est associé à tout moment au président non-médecin, soit en tant que nouveau président, soit en tant que président sortant, ce qui permet de maintenir le lien avec la communauté médicale.

Mandat d’un à quatre ans

Le Comité du programme scientifique est un comité permanent de la SCC qui a pour mandate d’élaborer un programme scientifique de haute qualité pour la réunion scientifique annuelle de la SCC lors du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC) et pour aider à prolonger l’expérience d’apprentissage des délégués entre les Congrès.

Le Comité du programme scientifique assume les responsabilités suivantes :

  1. Concevoir le format et élaborer le contenu général du programme scientifique de la SCC;
  2. Inviter des conférenciers préalablement identifiés;
  3. Coordonner les tâches des examinateurs dans le cadre de l’examen des résumés soumis;
  4. Effectuer la liaison avec les différents partenaires en matière d’éducation du Congrès (c.-à-d. les organismes de santé des domaines connexes) et les sociétés affiliées à la SCC pour élaborer le contenu général et assurer la cohésion du programme du CCSC.

Les membres du Comité sont tenus de :

  1. Participer à 3 à 5 téléconférences et à une réunion en personne au CCSC au mois d’octobre;
  2. Participer à l’évaluation des besoins des membres de la SCC;
  3. Recommander et communiquer avec des conférenciers potentiels si nécessaire;
  4. Être des membres actifs des sous-comités (ateliers, recherche mise en valeur, sélection du prix à un jeune chercheur, etc.); et
  5. Agir en tant qu’ambassadeurs du programme dans leurs collectivités pendant leur mandat.

Pour de plus amples renseignements sur ce poste, veuillez communiquer avec Danielle Hurtubise, gestionnaire, Congrès – hurtubise@ccs.ca.


Comité des relations extérieures

Président : Rodney Zimmermann, Regina General Hospital

Les candidats voulant faire partie du Comité des relations extérieures de la SCC doivent s’intéresser à l’établissement et au renforcement de relations entre la Société et des organisations nationales et internationales. Les partenaires seront des organismes de médecins, des organismes de bienfaisance du secteur de la santé, des partenaires d’une même cause, des groupes de recherche, des organisations de professionnels de la santé du secteur cardiovasculaire, etc. Les membres du comité doivent lire des documents avant certaines réunions et participer activement à quatre téléconférences ou moins par année, à une correspondance par courriel et à une réunion en personne dans le cadre du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire qui se tient chaque année.

Mandat de deux ans

Le Comité des relations extérieures de la SCC est un comité permanent de la Société. Il relève du Conseil. Le Comité des relations extérieures assume les responsabilités suivantes :

1. offrir au Conseil des avis sur les relations stratégiques actuelles, nouvelles ou potentielles avec des organisations nationales, par exemple, l’Association médicale canadienne et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada;
2. offrir au Conseil des avis sur les relations stratégiques actuelles, nouvelles ou potentielles avec des organisations internationales, par ex., l’American College of Cardiology, la Fédération mondiale du cœur et la Saudi Cardiovascular Society;
3. proposer au Conseil de la SCC de nouvelles alliances stratégiques et des partenariats pouvant appuyer la Société et offrir des avantages à ses membres; et
4. recommander l’affectation de certaines ressources (humaines et financières) à des relations avec d’autres organisations.

Pour en savoir plus sur le poste, veuillez communiquer avec Carolyn Pullen, chef de la direction, au pullen@ccs.ca.


Comité des revues

Président : Sean McMurtry, University of Alberta

Le Comité des revues de la SCC assure la supervision stratégique du Journal canadien de cardiologie (JCC) et de JCC Libre Accès et mène annuellement plusieurs initiatives visant à accroître l’influence et le prestige de ces publications. Les candidats doivent avoir des connaissances et une expérience dans le domaine de l’édition scientifique ou à titre de membre d’un comité de rédaction. Veuillez noter qu’il ne faut pas confondre le Comité des revues de la SCC et le Comité de rédaction du JCC.

Mandat de deux ans

Le Comité des revues est un comité permanent qui relève du Conseil de la SCC. Le Comité appuie les activités axées sur la diffusion du Journal canadien de cardiologie (JCC) et de JCC Libre Accès et le niveau d’intérêt qu’ils suscitent. Le Comité des revues de la SCC est chargé de ce qui suit:

1. superviser les résultats du JCC et de JCC Libre Accès, donner des conseils sur l’orientation stratégique générale, cerner les occasions à saisir, les menaces, les risques et les mesures d’atténuation;
2. déterminer des thèmes et des technologies nouvelles qui favorisent les activités de diffusion, de promotion et d’accroissement de l’influence du JCC et de JCC Libre Accès; et
3. s’assurer que le JCC et JCC Libre Accès ont une direction adéquate et font l’objet d’une surveillance (c’est-à-dire, rédacteurs en chef, membres du comité de rédaction). Participer à au moins une (1) téléconférence pendant chaque exercice et à une (1) réunion en personne pendant le CCSC.

Pour en savoir plus sur le poste, veuillez communiquer avec Kendra MacFarlane, gestionnaire de programme, Politiques et défense des intérêts, à macfarlane@ccs.ca.


Comité de développement de la SCC

Président : Jeff Healey, Hamilton General Hospital

Le comité de développement de la SCC a un rôle consultatif et fournit des conseils et des recommandations informés et spécialisés au Bureau et au Conseil de la SCC sur ce qui suit :

•  la politique et la stratégie organisationnelles de la SCC relatives aux relations avec les parties prenantes à but lucratif pour orienter les activités de développement de la SCC et celles entreprises avec l’Académie de la Société canadienne de cardiologie (ASCC) et les sociétés affiliées à la SCC.  
•  les risques et les opportunités pour la SCC et, par extension, pour l’ASCC et les sociétés affiliées à la SCC concernant les relations et les activités avec les parties prenantes à but lucratif.  

Mandat de deux ans (renouvelable une fois)

Membres du comité :

Les membres du Comité de développement de la SCC connaissent la SCC, l’ASCC, les sociétés affiliées à la SCC et le milieu des organisations à but lucratif. Les membres ont une compréhension bien développée et démontrée de la gérance financière et un intérêt pour la croissance et le développement d’échanges de valeurs responsables, appropriés et durables entre les parties prenantes à but lucratif et la SCC, ses sociétés affiliées et l’ASCC.

Pour de plus amples renseignements sur ces postes, veuillez communiquer avec Shauna Almas, directrice du développement de la SCC, à almas@ccs.ca.


Comité de défense des intérêts

Président : James Tam

Le comité de défense des intérêts soutient la SCC dans son action visant à influencer les politiques et à défendre la santé cardiaque de la population canadienne. Plus précisément, le comité conseille la SCC dans la détermination des priorités qui sont représentatives de la communauté des spécialistes cardiovasculaires et dans son intérêt fondamental afin de faire progresser la santé cardiaque de tous.

Mandat de deux ans

Le Comité de défense des intérêts est un comité permanent de la SCC qui relève du Conseil de la SCC. Le Comité de défense des intérêts est responsable de ce qui suit :

1. donner des conseils sur l’élaboration des plans de sensibilisation de la SCC en aidant le personnel à cerner les enjeux et les priorités politiques et relatifs à la défense des intérêts à l’échelle nationale;
2. évaluer la façon de réagir aux enjeux;
3. conseiller la SCC dans l’élaboration de documents d’orientation et contribuer aux soumissions de la SCC aux consultations fédérales ou provinciales;
4. représenter la SCC auprès du public et des médias, ainsi que défendre les politiques et les positions adoptées par la SCC;
5. participer et assister aux activités annuelles de lobbying auprès du gouvernement fédéral, le cas échéant; et
6. évaluer le succès d’après une liste établie d’indicateurs de performance clés.Présenter votre candidature ici.

Les enjeux dans le domaine cardiovasculaire sur lesquels ce comité pourrait travailler au cours des deux prochaines années pourraient inclure notamment les points suivants : qualité des soins cardiovasculaires; accès aux données en temps réel; soins de santé fondés sur la valeur; amélioration de la diversité, de l’équité et de l’inclusion dans la médecine cardiovasculaire; formation; assurance-médicaments et soins virtuels.

Pour en savoir plus sur le poste, veuillez communiquer avec Kendra MacFarlane, gestionnaire de programme, Politiques et défense des intérêts, à macfarlane@ccs.ca.


Back to top