Société canadienne de cardiologie
Annonce

Un nouveau rapport souligne l’urgence d’investir dans les soins de l’insuffisance cardiaque

Notre dernier rapport national sur l’état de l’insuffisance cardiaque (IC) au Canada montre que le taux de réadmission dans les 30 jours n’a pas changé au cours de la dernière décennie, malgré les progrès considérables réalisés en matière de traitement.

Les principaux enseignements de ce document étaient les suivants:

  1. L’IC était la raison la plus fréquente de réadmission dans les 30 jours, toutes causes confondues parmi la cohorte de réadmissions IC;
  2. La plupart des patients atteints d’IC ont été admis en médecine interne générale (plutôt qu’en cardiologie); et
  3. La durée médiane du séjour (~7 jours) est restée inchangée au cours de la dernière décennie.

Sur la base de ces constats, le rapport insiste sur la nécessité de mieux comprendre les obstacles liés aux patients, aux fournisseurs de soins de santé et au système qui nuisent à la prestation de traitements fondés sur les lignes directrices, ainsi que l’importance d’élaborer des stratégies ciblées pour combler les lacunes en matière de soins.

« Sachant que le taux de réadmission dans les 30 jours n’a pas changé au cours des dix dernières années, nous considérons qu’il s’agit d’un besoin majeur et d’une occasion pour la Société canadienne de cardiologie de jouer un rôle important en s’attaquant à toutes les facettes du problème », a déclaré Carolyn Pullen, chef de la direction de la SCC.

Récemment, la Société canadienne de cardiologie (SCC) a publié la mise à jour 2021 des Lignes directrices de la SCC/SCIC sur l’insuffisance cardiaque et met actuellement en place une stratégie exhaustive d’application des connaissances (AC) pour combler les lacunes en matière de soins.

Il est important de noter qu’un financement plus ciblé et l’élaboration d’une stratégie plus ambitieuse s’attaquant aux obstacles aux traitements optimaux sont essentiels pour favoriser l’amélioration des résultats pour les patients et pour réduire le taux de réadmission dans les 30 jours.

C’est pourquoi la SCC a rassemblé un groupe de travail sur la défense des intérêts des personnes atteintes d’insuffisance cardiaque, qui dirigera et gérera les travaux dans ce domaine. Sous la direction du Dr Robert McKelvie (président) et de la Dre Stephanie Poon (vice-présidente), nous sommes convaincus que ce travail aura une incidence concrète sur les soins aux patients atteints d’IC dans tout le pays.

Le groupe de travail plaidera auprès de tous les paliers de gouvernement pour qu’ils soutiennent l’amélioration des soins de l’IC à travers le Canada afin de s’assurer qu’ils sont optimaux pour les patients.

Parallèlement, les activités menées par la SCC se poursuivront dans le domaine de l’application des connaissances et des rapports nationaux sur la qualité. En outre, la SCC continuera à contribuer à la sensibilisation du public entant que partenaire des campagnes annuelles de la semaine de sensibilisation à l’IC. De plus, une nouvelle initiative de défense des intérêts visant à éliminer les obstacles liés au système de santé à l’échelon provincial sera bientôt mise en œuvre. Le groupe de travail de la SCC sur la défense des intérêts des personnes atteintes d’IC en assurera la direction.

« Nous entendons bien faire participer les membres de la SCC à nos activités d’amélioration de la qualité des soins de l’IC à travers le pays et les tenir informés de ce qui aura été réalisé. En travaillant avec tous les membres de l’équipe de cardiologie, les patients et les décideurs, je suis convaincu que nous réussirons », a déclaré le Dr McKelvie.

Vous souhaitez en savoir plus sur la promotion de la lutte contre l’insuffisance cardiaque de la SCC? Veuillez envoyer un courriel à l’adresse healthpolicy@ccs.ca.obstacles liés au système de santé à l’échelon provincial sera bientôt mise en œuvre. Le groupe de travail de la SCC sur la défense des intérêts des personnes atteintes d’IC en assurera la direction. «Nous entendons bien faire participer les membres de la SCC à nos activités d’amélioration de la qualité des soins de l’IC à travers le pays et les tenir informés de ce qui aura été réalisé. En travaillant avec tous les membres de l’équipe de cardiologie, les patients et les décideurs, je suis convaincu que nous réussirons», a déclaré le DrMcKelvie. Vous souhaitez en savoir plus sur la promotion de la lutte contre l’insuffisance cardiaque de la SCC? Veuillez envoyer un courriel à l’adresse

Back to top