Société canadienne de cardiologie

La MAP est souvent asymptomatique et elle est sous-diagnostiquée, sous-reconnue et sous-traitée. Elle est également associée à une morbidité et une mortalité cardiovasculaires et cérébrovasculaires importantes.

Les médecins américains et canadiens signalent depuis 20 ans des lacunes dans la prise en charge médicale des patients atteints de la MAP. Nous espérons que ces nouvelles lignes directrices fourniront aux dispensateurs de soins primaires, aux médecins spécialistes et aux chirurgiens vasculaires les outils dont ils ont besoin pour combler ces lacunes et améliorer le pronostic des patients atteints de la MAP.

Au cours des deux dernières décennies, des progrès considérables ont été réalisés en matière de diagnostic, de pharmacothérapie et d’interventions, notamment les interventions endovasculaires et chirurgicales ouvertes, pour faciliter la prise en charge des patients atteints de la MAP.

« La plus grande préoccupation concernant la MAP est le manque de sensibilisation et de dépistage, en plus des immenses répercussions sur le bien-être et la vie des patients. » – Dre Beth Abramson, Coprésident, Lignes directrices MAP 2022 de la SCC.

Les lignes directrices sur la MAP 2022 de la SCC fourniront aux cliniciens des conseils dans les domaines suivants :

  • le diagnostic et le dépistage de la MAP;
  • la prise en charge médicale optimale des patients atteints de la MAP;
  • les stratégies visant à réduire les risques et à améliorer les symptômes grâce à des thérapies de désaccoutumance au tabac, des thérapies médicales et des programmes d’exercice physique;
  • les décisions concernant les indications des interventions, l’évaluation du risque périopératoire et le choix entre les approches endovasculaires et chirurgicales de la revascularisation.

Au nom de la SCC, nous remercions le comité des lignes directrices sur la MAP pour les efforts et l’engagement dont il a fait preuve pour vous présenter ces recommandations importantes qui changent la pratique.

Back to top