Société canadienne de cardiologie
Annonce

La Société canadienne de cardiologie reçoit 1,6 million de dollars pour étudier la myocardite ou la péricardite après la vaccination à ARN messager contre la COVID-19

2 novembre 2022

Le 27 octobre 2022 – Ottawa, Ontario :  Aujourd’hui, lors du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire, où sont réunis plus de 1 200 spécialistes de la santé cardiovasculaire et infirmiers praticiens, le Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint à l’Agence de la santé publique du Canada et vice-président par intérim de la Direction générale des programmes des maladies infectieuses, a annoncé le financement d’une étude pancanadienne sur les résultats cliniques et fonctionnels des adultes et des enfants atteints d’une myocardite ou d’une péricardite après une vaccination à ARNm contre la COVID-19.

Pour mener cette étude, la Société canadienne de cardiologie (SCC) recevra 1,6 million de dollars du gouvernement du Canada. En tant qu’organisation nationale représentant plus de 2 300 cardiologues, chirurgiens cardiaques et autres spécialistes de la santé cardiaque partout au pays, et disposant d’un vaste réseau, la SCC se trouve bien placée pour entreprendre cette initiative.

« La myocardite et la péricardite surviennent en de rares occasions après la vaccination par ARNm contre la COVID-19 », explique le Dr Nathaniel Hawkins, du Centre d’innovation cardiovasculaire de l’Université de Colombie-Britannique, responsable scientifique du projet. « La plupart des personnes se rétablissent rapidement et complètement, mais on ignore les effets à long terme de ces troubles cardiaques sur la santé. »

Les informations recueillies dans le cadre de cette étude sont susceptibles d’entraîner une répercussion importante sur la confiance dans les vaccins, en particulier chez les jeunes adultes, les enfants et leurs parents. L’étude fournira des informations essentielles à une prise de décision éclairée en matière de vaccination et guidera les agences de santé publique dans la mise en œuvre de programmes de vaccination pour les rappels et les nouveaux variants.

Tout au long du projet, la SCC coordonnera la participation de ses membres et des centres cardiaques partout au Canada et collaborera avec les chercheurs, les réseaux de recherche établis, les patients et les autorités de santé publique de tout le pays. D’un océan à l’autre, les adultes et les enfants atteints de myocardite ou de péricardite après avoir reçu le vaccin à ARNm seront invités à participer à l’étude.

« Le gouvernement fédéral s’est engagé à protéger en permanence la santé et la sécurité de la population. Pour y parvenir, il faut, entre autres, développer les systèmes déjà robustes de surveillance après commercialisation de l’innocuité des vaccins, de même que la recherche liée à la surveillance pour mieux comprendre les issues à long terme de la vaccination, en particulier, les événements relativement rares comme la myocardite et la péricardite. Ce faisant, on sera en mesure de fournir à la population des informations supplémentaires pour qu’elle prenne des décisions éclairées afin de se protéger, en toute confiance. »

Dr Howard Njoo

Administrateur en chef adjoint à l’Agence de la santé publique du Canada et vice-président par intérim de la Direction générale des programmes des maladies infectieuses

« La Société canadienne de cardiologie est ravie de diriger cette importante étude sur les résultats pour la santé de la myocardite et de la péricardite après la vaccination par ARNm contre la COVID-19. En tant que porte-parole national des cliniciens et des scientifiques dans le domaine cardiovasculaire, la SCC est parfaitement à même de mener cette étude. En faisant appel à l’expertise de ses membres et des organisations affiliées, elle comblera une lacune cruciale en matière de connaissances et renforcera la confiance du public dans l’innocuité des vaccins. »

Dr Marc Ruel,

Président de la SCC

À propos de la Société canadienne de cardiologie

La SCC est la porte-parole nationale des cliniciens et des scientifiques du domaine cardiovasculaire, représentant plus de 2 300 cardiologues, chirurgiens cardiaques et autres spécialistes de la santé cardiaque au Canada. Elle fait avancer la santé cardiaque pour le bien de tous en établissant des normes d’excellence en santé et en soins cardiaques, en perfectionnant les connaissances et le savoir-faire des équipes de soins cardiaques, en influençant les politiques et en défendant la santé cardiaque de tous les Canadien(ne)s. Pour de plus amples renseignements sur la SCC, consultez le site : https://www.ccs.ca/en/.

Myocardite et péricardite, de quoi s’agit-il?

La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque. La péricardite est une inflammation de la paroi qui entoure le muscle cardiaque. Les symptômes de ces problèmes de santé peuvent comprendre une douleur dans la poitrine et un rythme cardiaque rapide ou irrégulier. La myocardite et la péricardite ont différentes causes, y compris l’infection par la COVID-19.

Renseignements supplémentaires :

En 2021, le Canadian Journal of Cardiology a publié un article (en anglais seulement) : Myocarditis and Pericarditis After COVID-19 mRNA Vaccination: Practical Considerations for Care Providers.

Back to top